L'ACCUEIL TEMPORAIRE

 

Il faut réserver longtemps à l'avance, mais la formule de l'accueil temporaire (en maison de retraite) n'est pas à négliger.

L'accueil temporaire offre aux personnes âgées la possibilité d'être hébergées quelques semaines, voire quelques mois (la durée maximale est de six mois) dans une résidence de retraite publique ou privée.

Les raisons d'un emménagement temporaire peuvent être multiples : pendant la réfection ou l'adaptation d'un logement, à la sortie d'hôpital, en l'absence momentanée de l'aide à domicile ou, plus simplement, pour changer d'air, se dépayser, et passer des vacances dans un environnement autre.

Très fréquemment l'accueil temporaire représente une forme d'acclimatation à une maison de retraite. Et cette formule tend à se répandre.

 

Les droits des résidents

Le résident, même avec un statut de temporaire doit pouvoir mener la vie sociale qu'il souhaite : recevoir des amis et des parents dans sa chambre et disposer de lieux d'accueil confortables permettant des visites et des conversations sans être dérangé.

 

Le contrat de séjour

L'entrée d'une personne âgée en établissement à titre temporaire ne peut avoir lieu sans la signature préalable d'un contrat. Il est recommandé d'en lire attentivement les différents articles. La personne âgée doit également se faire communiquer le règlement intérieur. Mieux vaut visiter l'établissement auparavant, et parler avec le personnel avant de s'installer.

 

Les services fournis

Les services mis à la disposition du résident sont ceux d'une maison de retraite classique : logement, chauffage, électricité, eau, entretien collectif, encadrement de direction. Dans le meilleur des cas, une animation est prévue.

Attention ! Les établissements d'accueil temporaire ne sont pas toujours médicalisés.

Tous les services en provenance de l'extérieur (repas, soins, visite de médecins...) ont droit de cité mais doivent être acquittés directement par la personne âgée.

 

Les tarifs

Le prix de journée peut varier en fonction de la qualité des prestations (en moyenne 2200 € par mois) en établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Il est entièrement à la charge du résident, sauf s'il bénéficie de l'aide sociale, ou d'une aide financière des organismes d'aide au logement ou des caisses de retraite. L'allocation logement, attribuée sous conditions de ressources, peut être demandée. Elle sera maintenue si elle a été accordée auparavant.

 

Où s'adresser ?

Auprès de votre Centre communal d'action sociale, le CLIC, les établissements d'accueil, etc. dont vous trouverez les coordonnées sur entre autre le site de Site AgeVillage.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FranceAlzheimer Franche-Comte