Les dégénérescences fronto-temporales ou DFT

 

 

Autrefois appelées « maladie de Pick » les dégénérescences DFT sont des maladies dites « apparentées » à la maladie d'Alzheimer. Elles se caractérisent par la mort progressive des neurones dans les lobes frontaux du cerveau. Ces régions sont particulièrement impliquées dans :

  • le raisonnement

  • les idées abstraites

  • la planification

Elles interviennent aussi dans :

  • la modulation des émotions

  • l'initiative

  • le contrôle de soi

  • le comportement social

  • l'attention

  • l'expression verbale

 

Le diagnostic

En raison de la survenue lente et progressive des modifications du comportement, et ce avant les troubles de la mémoire, il arrive que les DFT soient confondues avec certaines maladies psychiatriques.

 

Pour porter le diagnostic de DFT, il est indispensable de réaliser plusieurs examens : évaluation du comportement et des fonctions neuropsychologiques, bilan sanguin, IRM et scintigraphie cérébrale.

 

Une des caractéristiques des DFT est que la personne malade perd la capacité de reconnaître ses difficultés. Ne s'estimant pas malade, elle refuse fréquemment d'aller consulter, ce qui pose problème à la famille et entraîne souvent un retard dans le diagnostic.

 

Les symptômes

Les premiers symptômes les plus fréquemment rencontrés sont soit des troubles du comportement et de la personnalité (avec des difficultés d'attention,un repli sur soi, une certaine apathie, des modifications dans la vie affective et des signes de désinhibition), soit

des troubles de langage et de la compréhension.

 

Peu à peu la personne malade devient distante, voire étrangère à tout ce qui se passe autour d'elle. Elle parle moins et a de plus en plus de mal à s'exprimer.

 

En revanche les troubles de la mémoire sont beaucoup moins importants que dans la maladie d'Alzheimer, il n'y a pas non plus de désorientation spatiale significative. Les capacités intellectuelles restent proches de la normale dans les premières années.

 

Caractéristiques des pathologie DFT

Elles touchent le plus souvent des personnes jeunes, entre 45 et 65 ans.

Elles touchent autant les femmes que les hommes.

La maladie s'installe progressivement et la durée est très variable : de 2 à 15 ans.

Les dégénrescences frontotemporales sont dites »apparentées à la maladie d'Alzheimer » car se sont bien des maladies neurologiques dues à une dégénérescence de certaines cellules cérébrales, et en aucun ces de maladies psychiatriques.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FranceAlzheimer Franche-Comte